HISTOIRE de la petite BARAA. Histoire qui fait médité

  1. la-ila2-copie-1L’animateur qui animait une émission sur la satisfaction par rapport au destin, a dit que son cœur a failli s’arracher en écoutant BARAA …L’animateur de cette émission a dit qu’il n’a jamais pleuré aussi sincèrement que ça de toute sa vie …Voici l’histoire de BARAA :La fille qui psalmodie (La psalmodie est une technique vocale consistant à réciter un texte sur une unique note) le Coran sur cette vidéo s’appel BARAA …

    La petite Baraa n’a que 10 ans et elle a appris le Coran par cœur.

    La petite BARAA était excellente à l’école et les instituteurs pensaient et disaient que cette jeune fille prodige devait être au collège tellement elle excelle dans ses études.

    Le papa et la maman de BARAA étaient tous les deux médecins d’origine égyptienne et vivaient paisiblement en Arabie Saoudite.

    Un jour, la maman de BARAA a senti des douleurs et les analyses ont confirmé qu’elle était atteinte d’un Cancer incurable.

    Les médecins avaient confirmé à la maman de BARAA que ses jours étaient comptés.

    La maman de BARRA a informé sa fille de sa maladie en lui disant sereinement : « je partirai au paradis avant toi ».

    La maman a continué à conseillé sa petite BARAA de ne jamais délaisser le Coran et de toujours le psalmodier …

    BARAA rentrait directement de l’école à l’hôpital ou se trouvait sa maman pour lui psalmodier le Coran…

    Un jour, les médecins ont appelé le PAPA de BARAA pour lui dire que la maman de BARAA était en mauvais état…

    La PAPA de BARAA s’est directement rendu à l’hôpital en voiture… il a laissé sa petite BARAA dans la voiture et il est sorti du véhicule pour se rendre à l’hôpital mais il a été renversé par un
    véhicule devant les yeux de sa petite et il est mort.

    On a caché la mort du père à la maman de BARAA qui comptait beaucoup sur lui pour s’occuper de sa petite après sa mort …

    5 jours après la mort du père, la maman de BARAA est morte.

    Les amis du père de BARAA ont commencé à réfléchir a qui va s’occuper de cette petite après la mort de ses deux parents mais la surprise était énorme quand ils ont découvert que BARAA était aussi
    atteinte de la même maladie de sa mère…

    Quand la petite BARAA a été informé de sa maladie incurable, elle a répondu « Je remercie DIEU car je vais voir ma mère et mon père ».

    Un saoudien s’est engagé à s’occuper de la petite et il l’a envoyé se soigner en Angleterre ….

    Son état de santé s’est détérioré petite à petit …

    Les médecins ont décidé de faire une ablation de ses deux jambes et la petite BARAA était sereine et elle a accepté les décisions de DIEU avec une satisfaction sans limite…

    Quelques jours après l’ablation des deux jambes de BARAA, son état de santé s’est encore détérioré et le cancer a atteint son cerveau ….

    Les médecins ont effectué une seconde opération extrêmement délicate au niveau du cerveau de la petite BARAA qui a passé une semaine dans le COMA.

    La petite BARAA est encore en hospitalisation et elle accepte son destin avec une satisfaction inégalée et inégalable …

    Mais que DIRE quand l’amour d’ALLAH s’installe dans les cœurs purs ???

    Que dire quand la parole d’ALLAH s’installent dans les cœurs des véridiques ???

    Éduquons nos enfants cette éducation qui n’a d’égale que celle que les compagnons ont eu de notre bien aimé MOHAMMAD que la paix d’Allah et ses salutations soient sur lui …

    ça nous coûte quoi de donner cette éducation à nos enfants ?

    Prenons également cette exemple pour nous même…

    Écoutez BARAA entrain de psalmodier Le Coran alors qu’elle est sur le lit d’hospitalisation :

     

    Que la miséricorde d’ALLAH soit sur ses parents et qu’ALLAH la guérisse ainsi que tous ceux qui sont malades …

    Qu’ALLAH guide l’humanité …

    Qu’Allah nous facilite et nous guide vers le droit chemin…

    Que la paix d’ALLAH et ses salutations soient sur notre bien aimé Mohammad.

4 réflexions au sujet de « HISTOIRE de la petite BARAA. Histoire qui fait médité »

  1. Une histoire que je ne cesse de lire, une video que je ne cesse de regarder. A chaque instant que je m’egare, je relis et regarde encore cette video qui me prouve que ma vie importe tellement peu. Je pleure à larme chaude comme je ne l’ai jamais fait de ma vie et mon coeur est tellement comblé en ecoutant la voix de ce adorable enfant. Alhamdulillah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *